?>

Pour les compteurs avec une puissance de 3 kVA, la question ne se pose pas étant donné que cette puissance n’existe qu’en Base. En effet, les logements qui sont en 3kVA ont très peu d’appareils énergivores, ce sont généralement des factures avec peu de consommation, la part de l’abonnement et des taxes est donc plus importante. Or l’abonnement est plus cher en double tarif, et les taxes sont identiques, c’est donc presque impossible à rentabiliser. 

Pour les autres puissances, le tarif du kWh est un peu plus bas en Base pour les 6 kVA que pour les autres. On obtient donc une différence avec le tarif de Base comme suit : 

En 6kVA : Heures Creuses -12.7% et Heures Pleines +16.9%

En 9kVA ou plus : Heures Creuses -15.2% et Heures Pleines +13.5%

Ainsi, il sera plus dur de rentabiliser une option double tarif avec une puissance de 6kVA qu’avec une puissance supérieure. Par contre, si votre logement est équipé d’un compteur de 9kVA ou plus, le tarif de Base perd son intérêt dès que vous arrivez à avoir 50% de vos consommations en heures creuses

Par ailleurs, les heures creuses s’optimisent d’autant plus lorsque le logement est équipé d’appareils énergivores programmables. Les logements qui ont une consommation d’électricité supérieure à la moyenne sont ceux qui ont le plus intérêt à utiliser les Heures Creuses car il y a une plus grande consommation à optimiser. Il est intéressant également de voir la moyenne des consommations des différents types d’appareils, afin de savoir sur quels appareils être plus vigilants. 

Haut de page