?>

COVID – 19 : Le fonds de solidarité : quel est le montant de l’aide ?

Pour toutes les entreprises faisant l’objet d’une interdiction d’accueil du public ou d’une perte de chiffre d’affaire supérieure à 50%.

Pour  le  mois de  décembre, les entreprises faisant l’objet d’une interdiction d’accueil du public pourront accéder au fonds de solidarité, quelle que soit leur taille. Elles bénéficieront d’un droit d’option entre une aide allant jusqu’à 10 000 € ou une indemnisation de 20 % du chiffre d’affaires 2019 dans la limite de 200 000 € par mois.

Rendez-vous sur le portail officiel des impôts : https://www.impots.gouv.fr/portail/node/13665, pour effectuer votre demande

Simulateur – Fonds de solidarité pour les entreprises : est-ce que je suis éligible ? 

Les déchetteries restent ouvertes aux conditions et horaires habituels, sans réservation

Les déchetteries restent ouvertes aux conditions et horaires habituels, sans réservation.

Le port du masque y est obligatoire.

La collecte des ordures ménagères, ainsi que des emballages recyclables et du verre, est assurée par les agents de la Communauté de Communes, à la fréquence habituelle.

En aval, le centre de tri et les usines de recyclage maintiennent également leur activité.

Nous vous remercions donc de poursuivre vos efforts en matière de tri des déchets, afin que les matériaux recyclables soient effectivement valorisés et non incinérés.

Nouvel arrêté préfectoral concernant le port du masque

Face à la dégradation rapide et continue de la situation sanitaire, la Préfecture de la Haute-Savoie a pris mardi 13 octobre un arrêté afin de freiner la propagation du virus dans le département. À compter du mercredi 14 octobre et jusqu’au 30 octobre, le port du masque devient obligatoire dans l’ensemble du département de la Haute-Savoie, pour toute personne de 11 ans et plus :

  • aux abords, dans un périmètre de 50 mètres, des établissements scolaires (premier et second degré) et d’enseignement supérieur pendant les horaires de fonctionnement de ces établissements ;
  • aux abords, dans un périmètre de 50 mètres, des gares de transport terrestre, ferroviaire et lacustre, pendant les horaires de fonctionnement de ces établissements ;
  • dans les parcs de stationnement des centres commerciaux et hypermarchés (établissements recevant du public de type M de 1ère catégorie), et aux abords de ces établissements dans un périmètre de 50 mètres, durant les horaires d’ouverture.

Par ailleurs, le port du masque reste obligatoire pour toute personne de plus de 11 ans pour les  :

  • rassemblements, réunions ou activités mettant en présence de manière simultanée plus de dix personnes sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public, pour lesquels les organisateurs sont soumis à l’obligation de déclaration au sens de l’article 3 du décret n°2020-860 du 10 juillet 2020, à l’exception des pratiques d’activité sportive ;
  • marchés publics de plein air, brocantes et vides-greniers.

L’obligation de port du masque n’est pas applicable aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation, et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.

Retrouvez ici l'arrêté préfectoral

[Covid-19] Dégradation de la situation sanitaire en Haute-Savoie : soyons vigilants

Au cours des derniers jours, la situation sanitaire liée au covid-19 s’est dégradée de manière significative en Haute-Savoie. De sorte que notre département est aujourd’hui le plus affecté de la Région.

Si cette évolution se poursuit, les capacités hospitalières de la Haute-Savoie pourraient être fortement sollicitées, alors que les services de réanimation atteignent déjà un niveau d’occupation élevé en raison de l’accidentologie routière et sportive estivale.

A ce titre, afin d’éviter des clusters supplémentaires, il est capital de respecter les mesures de précaution en vigueur :

  • Porter systématiquement un masque dans les lieux accueillant du public (y compris en plein air si la distanciation sociale ne peut être assurée),
  • Maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres.

Les efforts de tous doivent se poursuivre. Ensemble, soyons vigilants et évitons de nous exposer inutilement afin de ne pas peser davantage sur l’activité de nos professionnels de santé.

Au moindre doute ou si vous avez été en contact avec un porteur, faites-vous dépister (même sans ordonnance). 

Communiqué de presse Préfectoral sur la situation sanitaire [27 07 2020]

Haut de page