?>

FLEURISSEMENT DES STELES – HOMMAGE AUX MORTS ET AUX RESISTANTS DES MAQUIS DES GLIERES

Fleurissement des stèles – hommage aux morts et aux résistants des maquis des Glières 

26 mars 2020

 

 

À une époque très particulière où il nous est interdit de nous rassembler pour les raisons sanitaires que vous connaissez , la municipalité a souhaité rendre un hommage en petit comité à ces hommes et résistants du maquis des Glières qui donnèrent jusqu’à leur vie, aux populations – dont celle de Dingy- qui s’unirent pour agir au delà de leurs différences. 

Plus que jamais les valeurs de solidarité et camaraderie font sens, plus que jamais nous comprenons l’importance des valeurs de liberté. 

 

L’émotion est naturelle au souvenir de ce que durent traverser ces hommes lors des combats: les privations, la faim, la peur, l’éloignement prolongé d’avec leur famille dans des temps extrêmement durs , les fusillades intempestives, la perte soudaine d’être chers. 

 

Les épreuves d’aujourd’hui nous aident peut être à comprendre combien ces lendemains incertains faisaient appel au courage de chacun et chacune. 

 

Les hommes des Glières nous rappelle la force de l’espoir . C’est le choix qu’ils firent en décidant de croire à l’action collective, en refusant d’abandonner. 

 

———

Dingy accueille ainsi dès mars 1943 un maquis de Réfractaires au Service du travail obligatoire qui, transféré ensuite à Manigod, sera le noyau constitutif du maquis des Glières

Le résistant Alphonse Metral, se positionne  avec un petit groupe à Dingy-saint-clair, proche d’Annecy, afin de tester les nouveaux arrivants pour s’assurer de leur fiabilité, avant de les autoriser à rejoindre les autres maquisards du Plateau . 

La population de notre village ne sera pas en reste , ravitaillant en secret le plateau ou cachant chez eux, parfois à la barbe des allemands, des résistants. 

Dingy-Saint-Clait sera  ainsi lors de la dispersion du maquis à la fin mars 1944, le lieu de transit de très nombreux maquisards cherchant à franchir l’étau des forces de répression depuis le col du Pertuis.

 

Le secteur est investi par les Allemands en mars 1944. 

Le 27 mars 1944, vers quinze heures , le capitaine Maurice Anjot, Lambert Dancet, Louis Vitipon et les Républicains espagnols Florian Andujar, Manuel Corps et Antonio Perez, décrochent du plateau des Glières. 

Ils viennent se ravitailler à Dingy-Saint-Clair grâce à l’aide de la population qui prend des risques importants car les Allemands sont présents.

En repartant en direction de Naves, ils sont tués au lieu dit Le Clu. 

Unis dans le combat Et la fraternité jusqu’au bout, leurs corps sont d’abord enterrés à Nâves avant d’être transférés au cimetière de Morette au mois de mai. 

 

L’école du village de Dingy-Saint-Clair porte le nom de leur illustre capitaine, Maurice Anjot , 

 

le 17 mars 2018, la commune a participé à la remise de fanions à deux sections du 27eme BCA qui ont pris chacune le nom de deux de ces illustres résistants : Louis Vitipon , tombé aux côtés du Capitaine Anjot au Clu, Et Angel Gomez, Républicain espagnol, le seul compagnon qui réussit à s’échapper .

 

——— 

« Vivre libre ou mourir » fut leur devise . Ces noms nous accompagnent aujourd’hui. 

 

Nous procédons à présent aux fleurissement des stèles élevées en 2019 en leur hommage. 

Nous ré-affirmons ensemble combien la paix doit être au centre de nos actions chaque jour. 

 

———

Extrait du chant des partisans : 

 

« C´est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères. 

La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère. « 

 

« Sifflez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute… « 

Cérémonie du 11 novembre 2020

Commémoration pour la Paix … Hommage aux Morts pour la France .. et à l’action citoyenne de chacun et chacune 

Ce matin du 11 novembre, Mme le Maire et les Adjoints, avec les représentants des Associations des Anciens Combattants et du Souvenir Français rendaient hommage aux Morts pour la France, rappelaient avec la lecture du texte de Mme la Ministre l’importance de la mémoire collective et des actions pour la Paix. Discours La Ministre déléguée

L’hommage s’est poursuivi avec une bougie déposée cette année au pieds de chaque stèle édifiée Liberté Egalité Fraternité  « pour le courage  individuel de chacun et chacune qui œuvre pour les valeurs de la République au quotidien» .

Une gerbe était déposée et une minute de silence observée, avec le salut traditionnel au Porte Drapeau à distance respectueuse, conditions sanitaires obligent .

Mme le Maire a remercié l’ensemble des personnes présentes et les bénévoles qui agissent chaque année pour la Mémoire et la transmission, le partage de ces valeurs communes .

 

Mémoire du Commissaire-Enquêteur

Une étape importante vient d’être franchie dans le processus de révision du SCoT avec la remise du rapport du Commissaire Enquêteur qui contient :

Le SCoT Fier Aravis a été approuvé en 2011 et mis en révision en 2015 pour faire évoluer principalement son volet économique. Le projet de révision a été arrêté par le conseil communautaire le 27 août 2019 et mis à l’enquête publique du 7 décembre 2019 au 8 janvier 2020.

La mobilisation au cours de l’enquête et le nombre de contributions formulées, ainsi que la période d’état d’urgence sanitaire liée au COVID, ont nécessité des délais supplémentaires pour la rédaction du rapport du Commissaire Enquêteur. Le SCoT reste un document intégrateur, posant des intentions qui impliqueront des études et avis complémentaires avant de pouvoir intégrer les PLU.

Partant de l’avis formulé par le Commissaire Enquêteur et en concertation avec les Personnes Publiques Associées, les associations représentatives et la population, il appartient maintenant aux élus de finaliser ce projet de révision.

Le mémoire du Commissaire Enquêteur sur l’enquête publique pour la révision du SCoT Fier-Aravis est disponible en version papier et sur les site internet de la CCVT et des communes où s’est déroulée l’enquête (LA CLUSAZ, LE GRAND-BORNAND, SAINT-JEAN-DE-SIXT). Il est consultable sur rendez-vous à la CCVT (Tel : 04 50 32 13 59).

D’ici la fin de la semaine, il sera également consultable en version papier dans toutes les mairies des communes du Territoire pendant les horaires d’ouverture.

Haut de page