?>

RAPPORT D’ENQUETE MOBILITES

Le rapport d’enquête ci-dessous :

RAPPORT D’ETUDES DES MOBILITES

Vous avez été nombreux

à répondre au questionnaire sur les mobilités. Nous vous remercions chaleureusement pour votre participation et votre implication.

Les prochaines étapes sont déjà en maturation. Nous conduirons ce chantier en concertation étroite avec l’Autorité Organisatrice des Transports (AOT), à savoir la Région Auvergne Rhône Alpes (AURA) et/ou la Communauté de Communes du Val de Thônes (CCVT).

En attendant les premières actions et réalisations, nous vous invitons à prendre connaissance du Rapport d’enquête. Vous y trouverez en page 37 la synthèse des leviers d’actions possibles sur lesquels le Conseil Municipal envisage de s’engager.

N’hésitez pas à nous faire part de vos avis, ou de vos questions par rapport à ces différents projets, vos retours, vos attentes, et votre aide nous sont précieuses.

Par ailleurs, ceux d’entre vous qui souhaiteraient s’impliquer sur certains de ces projets et rejoindre un futur groupe de travail peuvent se faire connaître auprès de la Mairie.

Contact : Camille – votrecommune@dingystclair.fr – Tél 04 50 02 06 27.

 

FLEURISSEMENT DES STELES – HOMMAGE AUX MORTS ET AUX RESISTANTS DES MAQUIS DES GLIERES

Fleurissement des stèles – hommage aux morts et aux résistants des maquis des Glières 

26 mars 2020

 

 

À une époque très particulière où il nous est interdit de nous rassembler pour les raisons sanitaires que vous connaissez , la municipalité a souhaité rendre un hommage en petit comité à ces hommes et résistants du maquis des Glières qui donnèrent jusqu’à leur vie, aux populations – dont celle de Dingy- qui s’unirent pour agir au delà de leurs différences. 

Plus que jamais les valeurs de solidarité et camaraderie font sens, plus que jamais nous comprenons l’importance des valeurs de liberté. 

 

L’émotion est naturelle au souvenir de ce que durent traverser ces hommes lors des combats: les privations, la faim, la peur, l’éloignement prolongé d’avec leur famille dans des temps extrêmement durs , les fusillades intempestives, la perte soudaine d’être chers. 

 

Les épreuves d’aujourd’hui nous aident peut être à comprendre combien ces lendemains incertains faisaient appel au courage de chacun et chacune. 

 

Les hommes des Glières nous rappelle la force de l’espoir . C’est le choix qu’ils firent en décidant de croire à l’action collective, en refusant d’abandonner. 

 

———

Dingy accueille ainsi dès mars 1943 un maquis de Réfractaires au Service du travail obligatoire qui, transféré ensuite à Manigod, sera le noyau constitutif du maquis des Glières

Le résistant Alphonse Metral, se positionne  avec un petit groupe à Dingy-saint-clair, proche d’Annecy, afin de tester les nouveaux arrivants pour s’assurer de leur fiabilité, avant de les autoriser à rejoindre les autres maquisards du Plateau . 

La population de notre village ne sera pas en reste , ravitaillant en secret le plateau ou cachant chez eux, parfois à la barbe des allemands, des résistants. 

Dingy-Saint-Clait sera  ainsi lors de la dispersion du maquis à la fin mars 1944, le lieu de transit de très nombreux maquisards cherchant à franchir l’étau des forces de répression depuis le col du Pertuis.

 

Le secteur est investi par les Allemands en mars 1944. 

Le 27 mars 1944, vers quinze heures , le capitaine Maurice Anjot, Lambert Dancet, Louis Vitipon et les Républicains espagnols Florian Andujar, Manuel Corps et Antonio Perez, décrochent du plateau des Glières. 

Ils viennent se ravitailler à Dingy-Saint-Clair grâce à l’aide de la population qui prend des risques importants car les Allemands sont présents.

En repartant en direction de Naves, ils sont tués au lieu dit Le Clu. 

Unis dans le combat Et la fraternité jusqu’au bout, leurs corps sont d’abord enterrés à Nâves avant d’être transférés au cimetière de Morette au mois de mai. 

 

L’école du village de Dingy-Saint-Clair porte le nom de leur illustre capitaine, Maurice Anjot , 

 

le 17 mars 2018, la commune a participé à la remise de fanions à deux sections du 27eme BCA qui ont pris chacune le nom de deux de ces illustres résistants : Louis Vitipon , tombé aux côtés du Capitaine Anjot au Clu, Et Angel Gomez, Républicain espagnol, le seul compagnon qui réussit à s’échapper .

 

——— 

« Vivre libre ou mourir » fut leur devise . Ces noms nous accompagnent aujourd’hui. 

 

Nous procédons à présent aux fleurissement des stèles élevées en 2019 en leur hommage. 

Nous ré-affirmons ensemble combien la paix doit être au centre de nos actions chaque jour. 

 

———

Extrait du chant des partisans : 

 

« C´est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères. 

La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère. « 

 

« Sifflez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute… « 

ALLOCATION INDIVIDUELLE AU TRANSPORT SCOLAIRE 2020-2021

ALLOCATION INDIVIDUELLE AU TRANSPORT POUR L’ANNEE SCOLAIRE 2020 – 2021

Depuis le 1er septembre 2017, La Région est compétente en matière de transports scolaires et attribue, à ce titre, une Allocation Individuelle au Transport (AIT) sous certaines conditions.

Cette allocation individuelle au transport est versée aux parents des élèves de la maternelle au lycée qui respectent les conditions de prise en charge de la Région, dès lors qu’ils ne disposent pas d’un service de transport collectif et qu’ils sont domiciliés à plus de 3 km de leur établissement ou d’un point d’arrêt (à condition d’être inscrit sur un service spécial ou une ligne régulière).

Un courrier d’information de la Région a été diffusé aux familles ayant perçu une allocation en 2019-2020 et, pour les nouvelles familles, cette demande est à remplir et à envoyer par courriel à la Communauté de Communes des Vallées de Thônes pour le 30 avril 2021 au plus tard, à l’adresse suivante : transport@ccvt.fr

Toutes les formalités ainsi que le formulaire de demande d’allocation individuelle au transport sont sur le site internet de la CCVT : www.ccvt.fr

 

De plus amples informations dans le courrier ci-dessous :

ATS 2020.21

Haut de page